Más sobre nosotros

POURQUOI MON ANIMAL SE GRATTE-IL?

Le prurit (démangeaisons) est un des motifs de consultation les plus fréquents en médecine vétérinaire. Une des causes les plus probables du prurit chez le chien et le chat sont les allergies. L'animal présente un prurit lorsqu'il se gratte, se lèche, se mord ou encore se frotte contre quelque chose.

Ces signes peuvent être : continus ou intermittents, légers ou intenses, saisonniers (se manifestant seulement à une certaine époque de l'année), plus intenses à l'extérieur ou à l'intérieur du logement, etc.

DOCUMENT 1: Au sujet de l'allergie

  1. Qu'est ce que l'allergie?
  2. Comment se produit-elle?

  3. Comment se manifeste-elle?
  4. Allergies les plus fréquentes
  5. Comment prévenir l'allergie?
  6. Comment traiter l'allergie?

En savoir plus

DOCUMENT 2: Au sujet de l' immunothérapie

  1. Qu'est ce que l'immunothérapie?
  2. Comment s'administre-t-elle?
  3. Quelles réactions peut-elle provoquer?
  4. Les effets sont-ils visibles rapidement?
  5. Peut elle être associée à d'autres traitements?

En savoir plus

Comme vous le savez sûrement, 15 à 20% des chiens et chats en France souffrent des maladies allergiques, par conséquent, un bon nombre de vos patients peuvent en souffrir tout au long de leur vie.

Les maladies allergiques les plus fréquentes chez les animaux de compagnie sont l'allergie à la piqûre de puces (DAPP), l'allergie alimentaire (AA) et la dermatite atopique ou atopie (DA). Un important accroissement de ces pathologies a été observé durant ces dernières années.

L'allergologie vétérinaire a parcouru un long chemin durant les dernières 25 années. Les années 70 voient l'apparition des premiers tests cutanés pour le diagnostic de l'atopie chez le chien. Ils n'offraient qu'une sélection limitée de mélanges d'allergènes : quelques pollens et moisissures, de l'extrait de puce et de poussière de maison. Le taux de succès de l'immunothérapie basée sur leurs résultats étaient limités et pendant un temps les traitements conventionnels (corticostéroïdes, antihistaminiques, etc.) ont gagné du terrain face à l'immunothérapie.

Les techniques modernes de production ont permis aux laboratoires fournisseurs d'améliorer fortement la qualité des extraits utilisés pour les diagnostics et de développer des essais "in vitro" de haute fiabilité ; et par conséquent d'accroître le pourcentage de succès de l'immunothérapie.

L'immunothérapie est le traitement d'élection de l'allergie selon l'OMS. Aujourd'hui, c'est le seul traitement étiologique, mais également le seul à traiter la maladie sans présenter aucun des effets secondaires des traitements symptomatiques.

DOCUMENT 1: Au sujet de le diagnostic

  1. Quand réaliser l’analyse in vitro : selon le patient, son age, l’époque de l'année…
  2. Choix du panel
  3. Interprétation des résultats

En savoir plus

DOCUMENT 2: Au sujet de l'immunothérapie

  1. Informations utiles sur l'immunothérapie des maladies allergiques

En savoir plus

 

POLLEN & ALLERGIES:

www.rnsa.asso.fr
www.abcallergie.com
www.allergique.org